Laura HUGUES, Ostéopathe D.O.

06.58.90.85.51

Diplôme agréé par le ministère de la Santé

Adultes, enfants, nourrissons, sportifs, personnes âgées, femmes enceintes et urgences.

Articles

L'entorse de cheville:

L'entorse survient lors d'un mouvement excessif de l'articulation, un ou plusieurs ligaments subissent alors une élongation brutale voire une déchirure partielle ou totale.
Dans la majorité des cas, c'est une entorse externe lésant le ligament latéral externe. Elle est fréquente lors de mauvaises réceptions au sport ou bien en marchant sur un sol accidenté ou avec de mauvaises chaussures.
Il y a plusieurs degrés de gravité:
Bénigne: quand il n'y a qu'une élongation ligamentaire, il peux y avoir un œdème en plus de la douleur.
Moyenne ou grave: Lorsqu'il y a rupture et/ou arrachement osseux, l’œdème est plus important et il y a souvent un hématome dû au saignement interne du ligament.

Que faire en cas d'entorse?


Les 3 premiers réflexes à avoir sont:
Repos - Glace - Élévation
Le repos est essentiel, même si la douleur est supportable, il vaut mieux éviter de solliciter la cheville au risque d’aggraver la blessure. L'arrêt du sport est préférable, de 2-3 semaines pour une entorse bénigne, et jusqu'à 3 mois pour une grave.
Glacer régulièrement permet de réduire l’œdème et de soulager la douleur.
Élever le plus souvent la jambe va favoriser un meilleur retour veineux et limiter l'importance de l’œdème.

Ostéopathie et entorse
L'ostéopathie va permettre à la cheville de retrouver une bonne mobilité, d'optimiser la récupération tout en limitant les risques de récidives.
L'ostéopathe va pouvoir déterminer si des manques de mobilité à d'autres endroits du corps ont pu favoriser l'entorse et rééquilibrer l'ensemble.
Les séances peuvent être réalisées en parallèle d'éventuelles séances de kinésithérapie, ces 2 disciplines étant complémentaires, elles assurent une meilleure récupération et diminue le risque d'instabilité et de douleur après guérison totale.

Articles récents