Laura HUGUES, Ostéopathe D.O.

06.58.90.85.51

Diplôme agréé par le ministère de la Santé

Adultes, enfants, nourrissons, sportifs, personnes âgées, femmes enceintes et urgences.

L'ostéopathie c'est quoi?

Les principes de l'ostéopathie:

L'ostéopathie est une thérapie globale fondée sur des techniques manuelles qui permet de rendre de la mobilité aux structures du corps humain afin d'harmoniser son ensemble.

Elle se base sur une étude approfondie de l'anatomie et de la biomécamique.

Toutes ces structures sont en relation entre elles, amenant l'ostéopathie a considérer l'organisme comme un tout, et à traiter la personne dans son ensemble, plutôt que de se limiter aux symptômes d'une pathologie. 

Elle est à la fois une méthode diagnostique, préventive et thérapeutique, qui s'adresse aux structures du système musculo-squelettique, crânio-sacré, et viscéral.

Le corps tend à se maintenir dans un état d’équilibre, cela implique l'intégrité des relations entre chaque structures, il faut qu'elles soient libres de bouger dans leurs amplitudes normales.

Le corps a une incroyable capacité d'adaptation, mais lors d'un traumatisme trop important, ou bien à cause de l'accumulation de pleins de « petits blocages », il arrive à saturation et ne peux plus compenser. L'ostéopathe, en levant les « blocages » et en redonnant de la mobilité, permet à l'organisme de retrouver sa pleine capacité d'auto guérison.

Le diagnostic manuel:

L'ostéopathe travaille essentiellement avec ses perceptions manuelles. Par des tests et appuis spécifiques, il peut localiser les articulations, tissus, ou structures qui ne sont pas libres de leurs mouvements et sont à l'origine de troubles musculo-squelettiques et d'adaptations. La palpation permet un diagnostic ostéopathique précis, et la manipulation permet un ajustement ou une correction du segment en restriction de mobilité.

L'ostéopathe ne travaille pas que sur les grands mouvements (amplitude articulaire), mais principalement sur les micro-mouvements (qualité articulaire), imperceptibles à l’œil nu, mais perceptibles au toucher. Il peut également, principalement au niveau du crâne, apprécier l'amplitude de mouvement liée au mécanisme respiratoire primaire.

La dysfonction ostéopathique:

La dysfonction ostéopathique est un blocage sur un segment précis, dans lequel au lieu de la souplesse de la "qualité" articulaire, on retrouve une impossibilité de mouvement, un segment rigide. Celle-ci entraîne la nécessité au corps de compenser en amortissant les contraintes (chocs, poids du corps, mouvements, etc) à distance de ce blocage, en pouvant entraîner des déséquilibres (sur-sollicitation des articulations sus et sous-jacentes, bascule du bassin, adaptation posturale, réactions inflammatoires, etc).

Ce type de blocage peut survenir dans différents cas de figures: Lors de chocs ou de traumatismes (accident, entorse, fracture), lors de problèmes de posture (adaptations posturales), ou lors de réactions de défense de l'organisme (chutes, coups du lapin, whiplash, etc).

Mais plus souvent l'origine d'un blocage est traumatique.

Les organes peuvent également être en restriction de mobilité, de même que les fascias. En effet, l'ostéopathie ne traite pas que les articulations. Une vertèbre dorsale pourra par exemple être douloureuse à cause d'un blocage d'estomac. Les nerf innervant l'estomac donneront une information douloureuse à leur sortie de la colonne vertébrale (en D5) et causer des douleurs récurrente. Manipuler la vertèbre soulagera les symptômes momentanément, mais ne résoudra pas le problème, c'est pourquoi on traitera également l'organe pour empêcher les récidives.

La dysfonction primaire:

L'ostéopathie ne cherche pas à traiter que le symptôme, mais à en identifier la cause profonde.

Certains blocages sont secondaires, ils ne sont que des "béquilles" que l'organisme utilise pour s'adapter face à des blocages plus profonds. Il est alors important de hiérarchiser ces blocages afin d'identifier la cause primaire de ceux-ci.

Une dysfonction primaire et un blocage total sur un segment anatomique précis. Il correspond à un densité importante identifiable par des tests manuels.

___

Laura HUGUES, Ostéopathe Metz.

Articles récents